Rétro SCO Angers

L'HOMME DE LA DERNIèRE PASSE

GONZALES (S.C.O.) : « Pas seulement Guillou »

« Notre système de jeu est basé sur un milieu de terrain très fourni qui comprend en plus des deux demis Poli et Guillou, Cassan et Antic. En fait nous avons plusieurs constructeurs et plusieurs finisseurs, ce qui nous offre de nombreuses possibilités offensives. C'est dire si les joueurs que je viens de citer auxquels, il faut bien sûr ajouter Edwige et Berdoll peuvent être aussi bien « passeurs » ou tireurs.

Car nous n'avons pas qu'un seul buteur, fut-il en tête, Edwige et Antic sont aussi d'excellents réalisateurs, ce qui implique que les donneurs de balle changent.

Cependant, je dois bien reconnaître que Guillou est très souvent l'homme de la dernière passe. Il n'a pas son pareil pour attirer à lui, les adversaires et les éliminer, ce qui permet à ses partenaires d'être mieux démarqués, au sein d'une défense adverse parfois dégarnie. Et quand Jean-Marc donne ensuite son ballon, c'est bien fait, c'est propre. Il fait le geste « juste ».

Il y a également Poli qui ouvre des brèches et qui donne des balles décisives. Concernant la dernière passe, on ne saurait oublier Berdoll. Certes, c'est un lutteur qui va au combat, mais quand il ne peut passser seul, il... [ndlr, apparemment Rodighiero était un grand fan de Serge Chiesa car il a découpé sa photo où figurait au dos le reste de l'article.]


Jean-Marc Guillou, les poings fermés, comme à son habitude. [ndlr, ce n'est pas la légende qui figure sur l'article mais on fait ce qu'on peut.]

Merci à Football Magazine (mars 74) pour l'article et à Rodighiero pour le scan. Finalement, j'en veux pas à Chiesa même si j'aurais bien aimé avoir la fin de l'article. Ami lecteur, si jamais vous l'avez, écrivez-moi !


Main Menu