Rétro SCO Angers

La belle réaction angevine

De notre correspondant particulier Tony EFFLING.

ANGERS b. LILLE : 3-0 (3-0). — Terrain en bon état. Temps doux. Eclairage satisfaisant. Arbitrage de M. Besory. Recette : 36.936 francs pour 9.047 spectateurs. Buts : Amersek (33e, 44e), Lech (36e). A la 78e minute, Denneulin a remplacé Gianquinto (Lille).

ANGERS. — Maintenant qu'il possède de magnifiques tribunes pratiquement achevées, le S.C.O. d'Angers déjà peu soutenu en temps normal risque de se retrouver sans public désormais.

C'est ce que l'on se disait hier au cours du match Angers-Lille dépourvu d'enjeu pour les Nordistes déjà condamnés à la relégation, mais pas totalement pour Angers susceptible, mathématiquement parlant tout au moins, de réussir à se maintenir en Première Division.

On ne peut cependant pas dire, tout au moins sur ce que l'on vit durant le premier quart d'heure de jeu que les Angevins aient paru très concernés.

Dominant territorialement, Angers ne parvenait cependant pas à se créer une véritable occasion de but. Si malgré une bonne attaque menée par Edwige et Lech (10e) puis par une tentative de Gonfalone qui s'était retrouvé seul devant Chemier (12e).

En vérité et contrairement à ce que l'on attendait, c'est Lille qui devait se montrer le plus décidé à engager le fer. C'est ainsi que Gardon se retrouva en possession de la balle à proximité des buts d'Angers à la suite d'un contre favorable consécutif à une attaque de Coste devant Boskovic. Indéniablement, la plus belle occasion de but de la première mi-temps fut manquée par Gauthier qui rata une reprise de volée sur passe de Mézy alors qu'il s'était intercalé entre Boskovic et Brulez, et s'était retrouvé pratiquement seul devant le gardien de but angevin.

C'est très certainement Lille qui aurait pu mener à la marque à ce moment-là (20e).

Alors que la réaction d'Angers tardait vraiment à venir, Gauthier, décidément en verve, devait se montrer encore dangereux pour la défense du SCO en prenant tout le monde de vitesse sur le flanc droit d'Angers mais il s'avança trop vers les buts et ne put tirer. Moins de trois minutes plus tard, Gauthier, toujours lui, dévala cette fois sur le côté gauche d'Angers, attirant Janin vers lui hors de la surface de réparation. Mais il gâcha l'occasion qu'il venait de se créer en renvoyant la balle devant les buts d'Angers en direction de Brulez qui n'eut aucune difficulté à dégager.

En trois minutes !

Contre toute attente, il faut bien le reconnaître, le SCO allait enfin lancer la partie, à la suite d'un but inattendu et réussi par Lech de l'extérieur du pied après avoir pénétré au sein de la défense de Lille (33e). Une fois ce but réussi, les Angevins retrouvés jouèrent alors avec dynamisme et envahirent en nombre le camp nordiste. C'est alors que Barthélémy tira une première fois sur le gardien Chemier, lequel renvoya le ballon en direction de Lech qui ne laissa évidemment pas passer l'occasion de marquer un second but alors qu'il se trouvait en excellente position (36e).

Décidément, la machine était lancée et, à moins d'une minute de la fin, Amersek, très lucide, tenta sa chance des vingt-cinq mètres et envoya le ballon sur le poteau droit des buts de Lille avant qu'il ne pénètre dans les filets.

Score à la mi-temps : 3-0 pour Angers.

Même s'il paraissait exclu que Lille retourne la situation en seconde mi-temps, la partie demeura animée tant par le comportement des Angevins que des Nordistes.

Et il fallut ma foi un très bel arrêt de Chernier (70e) pour empêcher Gonfalone, servi par Brulez, de porter la marque à 4-0 pour Angers. Mais il faut signaler qu'auparavant un tir de Karasi, servi par Mézy, avait envoyé le ballon sur la barre transversale d'Angers avant qu'il ne sorte (66e).

C'est d'ailleurs Mézy qui faillit diminuer l'écart pour Lille lorsqu'il se retrouva seul aux prises avec Janin qui arrêta le ballon on ne sait trop comment.

La défense d'Angers s'étant vraiment trop relâchée dans les dernières minutes, un premier tir de Coste fut repoussé par Janin, et un second de Gauthier rasa le poteau droit des buts d'Angers, mais sans que le résultat change.

ANGERS : Janin — Cassain, Boskovic, Brulez, Brucato — Edwige, Ferri, Lech — Amersek, Barthélémy, Gonfalone. Entr. : Mignot.

LILLE : Chemier — Gianquinto, Besnard, Gardon, Zagar, Grumelon, Simon, Mézy — Gauthier, Coste, Karasi. Entr. : Samoy.


Article L'Equipe. Fiche technique France Football. Scans cris72.


Main Menu