Rétro SCO Angers

ANGERS : A la recherche du temps perdu

Christian VELLA

ANGERS. - Le S.C.O. d'Angers a gagné le match qu'il ne fallait pas perdre. Celui de ses retrouvailles avec la Division I contre une équipe de Nancy qui comptera sûrement parmi les plus efficaces du Championnat. C'est un résultat encourageant pour la formation angevine, dont on pouvait craindre cette saison une relative timidité en attaque, compte tenu du départ de son attaquant numéro un, Marc Berdoll, en Allemagne.

Mais l'équipe d'Aimé Mignot a surmonté cette ponction en incorporant au centre de son attaque le jeune André Barthélémy, chargé de faire oublier l'ancien attaquant international du S.C.O. On n'en est pas encore là, mais l'équipe angevine n'a pas raté son retour en Première Division.

Aimé Mignot nous disait, d'ailleurs :

« Il est capital de réussir ces premiers matches. Tous les points pris au début du Championnat ne sont plus à prendre. A l'inverse, des échecs répétés au cours des premières rencontres vous plongent dans le bas du tableau d'où il est toujours difficile de s'en sortir. D'autant que la confiance indispensable à une solide prise de conscience et à la sérénité s'échappe à tous les niveaux.

Une situation qui ne permet pas de refaire surface, même si les qualités de chacun sont supérieures à la moyenne. »

C'est un problème que Mignot connaît bien, pour y avoir été confronté l'an dernier avec l'Olympique Lyonnais. On sait de quelle façon cela s'est terminé pour lui. Il ne tient pas à connaître la même mésaventure cette année. Ses convictions personnelles, alliées à une solide expérience, lui permettent de nourrir quelque espérance que cette première rencontre du Championnat a parfaitement mis en lumière.

Après un léger passage à vide pendant le premier quart d'heure de jeu, tout le monde s'est bien repris et les joueurs ont pu développer des actions à la fois agréables et tranchantes, qui leur ont permis de venir à bout d'une équipe de Nancy, dont la valeur est indéniable.

« Effectivement, nous avons pu constater nous-mêmes ce désarroi initial qui a sans doute duré un peu plus longtemps, plus vraisemblablement, pendant la première demi-heure de jeu. Ensuite, le milieu de terrain angevin prit peu à peu l'ascendant sur son rival. La récupération du ballon s'opérait de façon idéale et les deux attaquants de pointe (Barthélémy et Augustin), solidement soutenus par Edwige, Lech et Cassan, purent marquer en trois occasions. Ils exploitèrent toutes les situations. Ce qui est de bon augure pour la suite du Championnat.

Par contre, la défense, soutenue par un Ferri actuellement au Bataillon de Joinville et qui n'a pas retrouvé le rayonnement que nous lui avons connu il y a quelques mois, nous apparut encore perfectible. La charnière centrale notamment, Baudry-Brulez, qui a des qualités mais qui doit encore travailler sur le plan de la rigueur et des automatismes. Cela ne s'acquiert pas du jour au lendemain.

Aimé Mignot doit encore perfectionner l'ensemble mais il dispose d'un matériel humain qui doit lui permettre de rattraper le temps perdu.


Edwige dans ses œuvres


Article et feuille de match FRANCE FOOTBALL. Scans de cris72.


Main Menu