Rétro SCO Angers

Jean-Marc GUILLOU

Le 16-11-1977, Paris (Parc des Princes, 44860 spectateurs)
Qualification Coupe du Monde
Arbitre : M. CORVER Charles (Pays-Bas)

FRANCE 3 - 1 (1 - 0) BULGARIE
1:0 Rocheteau (38), reprise de 6 m au second poteau d'un corner de Six relayé de la tête par Trésor.
2:0 Platini (63), tir de 30 m dans l'axe, sur passe latérale de la gauche de Six.
2:1 Cvetkov (85)
3:1 Dalger (89), reprise de 10 m au premier poteau d'un centre de la gauche de Lacombe.

FRANCE :
REY André (F.C. Metz)
JANVION Gérard (A.S. Saint-Etienne)
RIO Patrice (F.C. Nantes)
TRÉSOR Marius (Olympique de Marseille)
BOSSIS Maxime (F.C. Nantes)
BATHENAY Dominique (A.S. Saint-Etienne)
GUILLOU Jean-Marc (O.G.C. Nice)
PLATINI Michel (A.S. Nancy-Lorraine)
ROCHETEAU Dominique (A.S. Saint-Etienne) puis 70 DALGER Christian (A.S. Monaco)
LACOMBE Bernard (Olympique Lyonnais)
SIX Didier (R.C. Lens)

BULGARIE :
GORANOV Rumen
VASILEV Zonio
ARABOV Nikolaï
IVKOV Kiril puis 46 CVETKOV Chavdar
ANGHELOV Boris
BONEV Georgi
KOLEV Angel puis 54 VOYNOV Voïn
BONEV Christo
KOSTOV Vanyo
ALEKSANDROV Atanas
STANKOV Angel

La France est qualifiée pour la phase finale de la Coupe du Monde 1978 en Argentine.- M. Hidalgo adopte un schéma tactique offensif avec un milieu de terrain en triangle: Bathenay relayeur à droite, Platini en position de second avant-centre (Lacombe opérant comme avant-centre remiseur, dos au but) et Guillou second libero (à gauche) devant les 4 arrières.

Merci à la FFF pour les stats ci-dessus.

SALUT L'ARTISTE


Jean-Marc Guillou, rappelé par Michel Hidalgo pour ce France-Bulgarie de gala ou de « muerte », risquait un peu de sa réputation dans l'aventure. Il en sortit grandi, si cela était possible. Merveilleux footballeur d'instinct et de finesse, il jaillit dans des dribbles de lumière et s'effaça dans l'ombre d'un étonnant travail défensif. Avec Guillou-Platinî-Balhenay, l'équipe de France possédait le 16 novembre un milieu de terrain en or massif.

Merci à cris72 pour les scans.

VIDEO RETROFOOT

Merci à retrofoot pour ces images inoubliables (Michel Hidalgo aux commentaires).


Main Menu