Rétro SCO Angers

Marc BERDOLL (ANGERS)

Né le 6-4-53 à Trélazé.
1,73 m, 71 kg.
Débuts professionnels le 16 août 1972.

Quand on habite et qu'on joue à Trélazé depuis sa plus tendre enfance, on finit par rejoindre les rangs du S.C.O. d'Angers. Quand un club possède un technicien comme Robert Lacoste, il finit par venir venir « épier » les jeunes de Trélazé... C'est tout simplement ainsi que Marc Berdoll est devenu Angevin, depuis maintenant deux ans.

Robert Lacoste avait repéré ce jeune avant-centre athlétique, bien campé sur ses jambes, au tir du droit efficace, aux gestes prompts et à la malice déjà bien consommée. Inutile alors de s'étonner si Ladislas Nagy, qui aime ce genre de joueur, a imposé l'atout jeunesse avec un gaillard de cette trempe. Un jeune homme capable de jouer aussi bien à droite qu'à gauche, sur tout le front de l'attaque.

Marc Berdoll possède a la fois l'avantage et l'inconvénient d'être un joueur stagiaire débutant. L'avantage de croire en ses possibilités, de les extérioriser, de progresser autant à l'entraînement qu'en cours de rencontres officielles. L'inconvénient de souffrir d'un certain manque de maturité et de confondre encore trop souvent vitesse et excès de précipitation. Cela viendra avec l'âge.

Les progrès fulgurants cette saison de l'Angevin ont une explication toute simple : le bon travail effectué à Fontainebleau sous la direction de Lucien Troupel, en compagnie des militaires français.

Au bataillon de Joinville, il travaillé d'arrache-pied, amélioré sa condition physique, sa frappe de balle, son endurance. Les fruits portent aujourd nui leurs promesses et il serait bien étonnant qu'Henri Guérin ne prête pas attention à ce jeune homme ravi de voir ses cheveux repousser, à la mode. Lointain n'est pas le temps en effet où l'on devrait voir noter le nom de Marc sur les tablettes du responsable de l'équipe de France Espoirs.

Cet article provient de Football magazine qui en Novembre 72 avait présenté leurs « nouveaux du championnat ». Merci à bukovi pour le scan.


Main Menu